Accumulateur Samsung INR 18650 R25

Ref :

Samsung

8,90

En stock

Accumulateur rechargeable Samsung INR 18650 R25 en 2500mah.

Cet accu possède une grande capacité de décharge, jusqu’à 35 ampères, et est préférable d’utilisation pour des montages Ultra Low Resistance ou pour des mods mécaniques tel que sub ohm-ing.

Il est recommandé de ne pas dépasser 4.2V de tension et de ne pas descendre en dessous de 0.3 Ohms pour vos résistances.

En savoir plus

Quelques informations supplémentaires sur les accus:

1°) En France, le conditionnement des accus est libre.

2°) Samsung, Sony, LG et Panasonic ne sont pas les MEILLEURS fabricants, ce sont les SEULS.
Tous les autres utilisent une « cellule » fabriquée par un de ces quatre fabricants.

3°) Plus la capacité en mAh d’un accu est élevée, moins l’intensité en ampère est grande. Des accus en 2500 mAh et non en 3000 ou 3500 mAh peuvent selon le cas être, mieux convenir à votre Box.

4°)  90% des chiffres annoncés sur les enveloppes des accus sont sujets à caution, ainsi un accu de 3500 mAh qui promet un courant de décharge constant de 35A,  nous paraît fantaisiste.

5°)  La tension (U), selon la loi d’ohm, est fonction de la résistance (R) et de l’intensité (I), U=RI, la Puissance (P) étant égale à UI, elle peut aussi s’écrire toujours d’après la loi d’ohm P=RI².
Vous pouvez donc vaper à 50W avec une résistance à 0.02 ohm et exiger de votre Accu qu’il ne génère qu’1 seul petit volt, mais alors là, l’intensité demandée serait alors de 50A, soit beaucoup plus que le CDM d’un accu 18650 en 2500mAh qui plafonne autour de 25A !

6°) Par contre, si vous vapez à 50W sur une résistance en 0.6 (c’est encore du subohm et largement), vous ne demanderez alors que 5.48V à votre accu avec une intensité de 9.13A

Donc :

· Faire attention à l’adéquation résistance/tension demandée

· Se rappeler la loi d’ohm : U=R.I ou U est la tension en volt, R la résistance en ohm et I l’intensité en Ampère. Pour calculer l’intensité : I=U/R ou I=P/U. Pour calculer la puissance P en watts : P=RI²

Autre chose importante : La décharge maximale, aussi appelée décharge profonde.

Il existe plusieurs chimies utilisées par les accus 18650 (ou les autres):

1.     Lithium Ion: le plus répandu mais le moins intéressant pour la vape. Assurera une stabilité de la tension assez constante MAIS ne supporte pas d’être déchargé en dessous de 3.2/.3.3V. Si vous déchargez même ponctuellement en dessous de ce seuil, l’accu est mort.

2.     Lithium Manganèse ou IMR : les meilleurs pour la vape car ils supportent, eux, des décharges profondes. Un accu IMR peut descendre autour de 2.7/2.8V. Et c’est même conseillé pour ne pas engendrer d’effet mémoire (l’accu mémorise que vous le rechargez à partir de 3.3V par exemple et donc sa capacité faiblit au fur et à mesure des recharges).

3.     Litihum Polymère ou LiPo : la plus grosse intensité disponible ! Mais, en contrepartie, les contenants sont mous et donc beaucoup plus fragiles. Les LiPo sont sensibles aux chocs et aux changements thermiques. Bien mais à condition de posséder un chargeur spécial (env 150€).

Quelle que soit la marque, les séries fabriquées n’ont pas les mêmes perfs, alors que c’est la même pile (ex: 18650), chaque accu est passé au banc d’essai pour en déterminer les caractéristiques (voltage, capacité…) pour une même chimie (ex: IMR) et pour les classer, afin de les vendre au prix de leur catégorie ( bas moyen et haut de gamme).

L’important pour nous, est leur CDM (capacité de décharge maximum) en pic (1 ou 2 secondes) et en continu (pour nous, au plus 10 secondes en général), exprimée en A (ampère) et normalement indiquée par le constructeur ou le « rebrandeur » (Efest ne fait qu’enrober un accu et ses CDM sont parfois douteuses, d’une manière générale et comme  tous les fabricants, Efest vend de bons accus et de très mauvais !

Un site allemand répertorie une foultitude d’accus (classés par taille, voltage, chimie, bref, easy to use…) et en dévoile les performances après les avoir passés aux test d’un oscilloscope. Tous n’y figurent pas mais les plus courants y sont, c’est une référence et c’est un particulier qui n’a pas de conflit d’intérêt avec les acteurs du business.

son site: http://www.dampfakkus.de/index.php

Pour se familiariser avec cette notion d’accu rechargeable, de chimie, d’intensité, de résistance interne (eh oui, les accus en vieillissant accumulent une résistance interne qui déprécie leur capacité et l’intensité qu’il peuvent décharger), un site en français sympa et pas compliqué: http://www.ni-cd.net/accusphp/baba/general/index.php

Le chargeur qui nous donne l’état de santé de nos accus (résistance interne, capacité de charge) et qui propose un cyclage pour leur redonner la pêche (pour un temps) quand ils commencent à fléchir: http://www.gearbest.com/chargers-batteries/pp_71595.html   (il existe aussi chez  http://eu.nkon.nl/  aux pays bas, plus rapide que Gearbest et équipé des branchements conformes U.E. d’origine). A ce prix c’est la Rolls des chargeurs.

Une dernière bricole: 18650 se décompose comme suit: 18 = diamètre en mm – 65 = longueur en mm – 0 = modèle rond ou cylindrique.

Vous aimerez peut-être aussi…